Le Corps des Chevaliers Blancs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Corps des Chevaliers Blancs

Message par A.I.6 le Mer 16 Mar - 4:05

Aerypso One, ou comme certains la nommait: "La Princesse écarlate". L’instrument de notre annihilation, la sommes de nos fautes, le résultat de notre orgueil et de notre avarice.

Le voyage dans le temps, est comme une voie rapide ouverte qui croise notre monde physique, mais nous nous vivons dans les moments, "l'instant", c'est à dire dans les passerelles entre ces mondes, comme si nous vivions nos vie dans un aéroport, sans pour autant en sortir pour prendre l'avion, la voie des airs, jusqu'à un autre aéroport, chacun ayant sa propre ligne, sa ligne temporelle, qui croise elle encore d'autres lignes, créant ainsi la toile du temps, comme la toile d'une araignée. Nous sommes tous, la clé du temps d'un autres. C'est à partir d'une de ces clés que tout à commencer...

Le traité de "l'aC.T.E.D" venait d'être signer, les Justoniens nous transmettez enfin de leur savoir technologique. Ce qui réjouit nos scientifiques fut l'étude et la perspective, du voyage de la matière à travers l'espace et le temps, la téléportation. Mais cette technologie mit encore bien longtemps avant de naître, nécessitant une quantité d'énergie qu'il était alors impossible de fournir. Les pont d'Einstein-Rosen devenait de plus en plus une réalité, Un trou-de-ver permet de se déplacer d'un endroit à un autre, comme un raccourci, mais aussi d'un temps à un autre, que ce soit vers le passé ou vers le futur. Le problème était non seulement de créer un tel objet, mais surtout de le maintenir ouvert. En effet, la théorie explique qu'un trou de ver quantique a une durée de vie de 10-43 seconde et que si on l'agrandit, il s'autodétruit ! De plus pour un "objet" ayant une masse il faudrait une quantité d'énergie égale à l'infini, pour arriver à une vitesse proche de celle de la lumière.

La fragmentation moléculaires des Dalciers réglait le problème de la masse, mais il fallait de l'énergie, créer un trou de vers assez grands sans avoir à l'agrandir avait encore été solutionner par les Dalciers, mais il était toujours question d'énergie. Les années passèrent, l'énergie nucléaire était à son apogée, ne nous suffisant plus nous nous sommes pencher sur le noyaux de la Terre, et nous avons néanmoins commencer à envoyer de petits objets par nos petits trous-de-vers, des messages... Jusqu'à ce qu'un jour, un jour, nous recevions, une réponse "non demander". Après étude, la Théorie M fut sortie de vieux cartons poussiéreux, une vieille théorie sur le "Boson de Higgs", une particule qui serait capable de voyager à travers le temps grâce une dimension de notre univers qui nous était inconnu, cette particule étant aussi en partie responsable de la "masse des choses", et différentes des photons. Le message que nous venions de recevoir était des instructions, écrite en langue terrienne, sur comment trouver la solution au problème du voyage dans le temps, message ayant sûrement traverser la fameuse dimension/passerelles qui nous était encore inconnu.

La course à l'énergie continua de plus belle, jusqu'à la création du R.E.S.S (Réseau énergétique sub-luminique spatial), une sorte de conduit d'une échelle titanesque, passant par Mercure et Vénus jusqu'à la Terre. Nous ne nous rendions même plus compte, que nous appauvrissions non seulement encore plus les pauvres ressources de notre planète, mais aussi celle du système solaire, de part la "pompe" de l'énergie solaire...

Nous avons alors réussi à envoyer quelqu'un, dans le temps. Quelques jours plus tard... Il revint, plus vieux ! Porteur de mauvaise nouvelle... Premier voyageur du futur vers le passé, alors qu'un des "jumports temporels" expérimental était en cours de test, et il nous annonce, avec un visage marquer par la terreur, que nous ouvrions la porte à notre propre destruction...

"La conjecture de protection chronologique", une protection de l'univers lui-même contre les paradoxes temporels, créer éventuellement par des voyages dans le passé. Il était normal que l'Homme ne puisse interagir avec son passé, ce qui briserait l'effet de causalité si important pour la stabilité de notre monde. Car la causalité est le principe qui affirme que si un phénomène (nommé cause) produit un autre phénomène (nommé effet), alors l'effet ne peut précéder la cause. Sans lui, notre univers aurait depuis longtemps sombré dans le chaos.

Mais... C'est ce que nous avons presque causer, à cause de notre égoïsme, notre égocentrisme, notre orgueil, notre avarice... C'est ainsi que "la Princesse écarlate" fit son apparition... C'est ainsi que nous avons été asservis... C'est ainsi que nous avons perdu nos planètes : Eraten, Dalcier... La Terre.

Heureusement, par une providence... Divine, un groupe, une poignée de résistant fut épargner, trouva un abris dans la "dimension Passerelles", à l’abri de toute modification du temps, extérieur à ce "nouveau chez nous". Ronger par nos erreurs, nous avions maintenant une quête, celle de les réparer... Ce faisant, nous avons réussi à rétablir de l'ordre au prix d'encore bien lourds sacrifice, mais en enfreignant encore les lois du passé... Nous avons alors compris, que nous étions maintenant condamné à être des hors-la loi du temps, hors du temps, contre d'autres hors-la-loi du temps, qui avait eux en fait plus d’expérience que nous. Mais nous étions maintenant unis non pour nous même, mais pour les "autres", et surtout ceux du passé, pour que leur avenir et le notre, s'il pouvait encore y en avoir un de meilleurs, soit préserver. Que celui qui a si bien créé l'ordre de l'univers, nous pardonne notre arrogance, notre vanité et notre orgueil, et nous aide à faire en sorte que plus rien ne change, sauf ce qui doit l'être, comme il l'a et l'aura décider lui...

Ceci est notre histoire, nous voyageurs temporels, comme des chevaliers errants, sans époques, ni demeure, effacer de cette réalité, gommer de ce flux temporels, en quêtes, en quêtes de rédemption du temps et des fautes de nos anciens, des débris du temps, les chevaliers blanc.

EFFECTIF :

Une bonne centaines de "chevaliers" et "Gardienne" disséminé à divers époques de l'histoire, dont :
- Anthony REGE dit "Le Chevalier Blanc": 2015 : Terre
- Le Chevalier Thundor RIMUS: *Choisi 2015 : Dalcier
- La Gardienne Amazonia RIMUS: *Héritière 2015 : Dalcier
- Le Chevalier KROMEUS: "Data Zéro"  : "La Dimension passerelle"
- La Gardienne WINGHEART "Data Zéro" : "La Dimension passerelle"

MOYEN TECHNIQUE:
- Armure DM (Distorsions Moléculaire ):
Armure intégral, blanche, de technologie principalement Dalcier, permettant le passage dans des "Jumports temporels" par fragmentation/défragmentation. La capacité de "jouer" sur les molécules permets aux chevaliers et Gardiennes d'êtres les plus résistant possible aux dommages physiques, ou alors de façon très brève et temporaire, intangible. Dans leur corps est aussi injecté un sérum combinant leur ADN à de l'ACN-R, permettant une osmose parfaite avec l'armure, rendant chacune unique, et surtout permettant le réarrangement moléculaire, de la phase de fragmentation/défragmentation du voyage temporel.
Capacité inhérente donc :
*AU CORPS :
- Une force (jusqu'à 1t), vitesse (jusqu'à80km/h), agilité et endurance sur-humaine
- Guérison accéléré
- Modulation de voix
- 5 sens très développer
- Capacité à stocker énormément d'information dans sa mémoire, et pouvoir les visualiser en 3D
- Contrôle de l'armure par la pensée
*A L'ARMURE :
- Force physique x10, vitesse x2, endurance sur-humaine augmenté
- Auto-réparation digital
- Augmentation de la densité moléculaire : capacité à résisté à des tirs de missiles balistiques.
- Meilleurs résistances aux températures : 1000°C/-180°C
- Brève intangibilité
- Mode "sentinelle" (quand l'armure n'est pas portée)
- Absorption d'énergie
- Division de l'attraction terrestre sur le corps par 3.
- Lame rétractile de 50 cm
avatar
A.I.6
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum